Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Conseils pour jardin et potager

Vous avez des questions sur l’entretien de votre jardin ? Nous vous donnons des conseils de façon claire, concise et organisée pour vous permettre de vous concentrer sur ce qui importe vraiment : profiter de ce passe-temps passionnant.

Potager

Sigue estas recomendaciones para sacar el máximo partido a tu terreno cultivado.

Création d’un potager

Avant tout, pour pouvoir créer un potager, il faut disposer d’assez d’espace dans son jardin et, surtout, d’envie et de temps à lui consacrer. Un potager demande beaucoup plus de surveillance permanente par rapport à un jardin si l’on souhaite obtenir une récolte de qualité et en bonne quantité.

  • Jamais à des endroits humides ou ayant tendances à être inondés, car il s’agit du lieu préféré des nuisibles, qui détruiraient toute la récolte.
  • Il ne faut pas oublier de disposer d’un espace pour ranger les outils de travail ainsi que les éléments de décoration et d’utilisation. Il convient également de prévoir un endroit où entreposer la terre, l’engrais et les restes de récoltes avant de les éliminer ou de les destiner au compost.

Dans le jardin, on trouve différents types de terre (consultez la section « la terre » de Jardin et gazon). Tous ces types de sol peuvent être améliorés en incorporant les différents substrats proposés par Fertiberia Jardin : Plantation, Substrats Plantes fleur, Amendement organique, Potager urbain, Regarnissage gazon, Acidophiles ou le nouveau SUBSTRAT UNIVERSEL PROFESSIONNEL.

La matière organique, quel que soit son mode d’intégration dans le sol, augmente la capacité de rétention de l’eau des sols sableux, facilite le drainage dans les sols lourds, réduit l’alcalinité excessive des sols calcaires et, en général, favorise l’enracinement des plantes.

Après avoir choisi l’endroit de création du potager, on peut commencer. Il faut préparer le terrain avant la plantation.

  • Pour faciliter la tâche, il est important d’employer un bon outil (par exemple, une pelle) dont le godet reste propre en permanence et de ne pas soulever de morceaux de terre trop grands.
  • L’idéal est de prendre son temps : creuser un petit peu chaque jour ou le week-end, pour arriver progressivement à retourner une grande surface de terre.

Une fois le terrain préparé, il faut commencer à creuser avec une pelle sur 30 à 50 cm de profondeur. Il convient de tracer une découpe aussi large et aussi profonde que le godet de la pelle, le long de la parcelle, en formant un monticule à côté avec la terre extraite. À ce stade, il est possible de niveler le terrain selon les besoins et intérêts, afin de lui donner le profil souhaité.

La terre extraite doit être transférée de chaque tranchée du potager à la suivante. Autrement dit, il faut faire passer la terre d’une tranchée à l’autre de la parcelle. De cette façon, dans la première tranchée de la parcelle, il faut placer la terre extraite de la dernière, dans la deuxième tranchée de la parcelle, il faut placer la terre extraite de la première, et ainsi de suite.

Lorsque l’on creuse, des mauvaises herbes sont enterrées. Il faut donc en éliminer minutieusement les racines, afin d’éviter qu’elles ne se multiplient et s’étendent à partir de leurs fragments d’organes souterrains.

NB : si le potager n’offre pas le rendement attendu ou que l’on ne s’y intéresse simplement plus, il est toujours possible de le reconvertir en jardin.

La culture potagère et la rotation

Une fois le terrain préparé, la plupart des légumes sont faciles à cultiver. Le plus compliqué, c’est de choisir quoi cultiver, car face à une gamme très vaste disponible sur le marché, il est difficile d’opter pour une variété adéquate qui s’adapte aux conditions du terrain. Comme aucun jardin ne réunit les conditions idéales pour cultiver toutes les espèces du potager, il faut choisir celles adaptées à la région (climatologie, sols, etc.).

  • Avant de commencer à semer, il faut vérifier que la terre est suffisamment humide pour pouvoir cultiver.
  • Il faut semer chaque culture à la profondeur requise, car une plantation trop profonde peut l’empêcher de germer.

La rapidité de la germination dépend en grande partie des conditions climatiques et du légume choisi. Il n’est pas facile de savoir à quel moment la culture se produira et, par conséquent, celui de la récolte, car le rendement et la précocité varient beaucoup selon le sol et les conditions météorologiques.

La rotation consiste à alterner les cultures de légumes différents sur une même surface, car la culture permanente d’un légume au même endroit finit par épuiser le sol, en plus de présenter un risque plus élevé d’être attaquée par les parasites et les nuisibles. La rotation de cultures permet d’obtenir des cultures à des époques différentes et évite la prolifération des mauvaises herbes.

Les mauvaises herbes poussent rapidement et entrent en concurrence avec le potager pour absorber l’eau et les nutriments du sol. Pour cette raison, il est important de prévenir le développement des mauvaises herbes et de les détruire le plus tôt possible.

L’arrosage et le drainage

L’arrosage est une partie très importante du potager, car il aide les légumes à survivre et à rester tendres tant qu’ils ont de l’eau. À travers les racines, ils absorbent une quantité importante d’eau qui contient des éléments nutritifs.

L’intensité de la transpiration dépend de la lumière, la température, l’humidité atmosphérique et l’effet de dessèchement du vent. Si la transpiration dépasser l’absorption, les feuilles des plantes commencent à flétrir, afin de réduire la transpiration, et la croissance ralentit.

La plupart des propriétés voisines ne permettent pas l’évacuation des eaux et, pour cette raison, la grande majorité des jardins ne disposent pas d’un système d’assainissement au moyen de fosses et de drainages.

  • La solution la plus efficace à ce problème consiste à surélever le niveau des parcelles. L’eau circule sous la terre vers les sentiers, qui la conduisent vers le gazon ou les zones à proximité. Il est également possible d’apporter du sable grossier qui améliore la structure et contribue à l’assainissement.

Systèmes d’arrosage

Dans le commerce, il est possible de trouver une grande variété de matériel d’arrosage, avec un choix, par exemple, d’installations d’arrosage automatique ou semi-automatique, arrosage localisé ou arrosage par aspersion oscillante, entre autres. Il existe également des méthodes traditionnelles comme l’arrosoir et le tuyau d’arrosage. 

  • L’arrosage réalisé au tuyau depuis une certaine hauteur produit de très grosses gouttes qui entraînent la terre ou les graines. Il convient de laisser la bouche d’arrosage sur le sol afin que l’eau l’étende peu en surface, mais pénètre profondément et soit mieux utilisée par les plantes. Le tuyau doit être déplacé pour pouvoir arroser l’ensemble de la parcelle.
  • Le meilleur moyen d’apporter de l’eau aux légumes consiste à placer des tuyaux de polyéthylène noir sur la parcelle, avec des goutteurs tous les 15 à 45 centimètres. Les tuyaux doivent être déroulés le long des plantes et au niveau de la base des tiges. Il est suffisant de les nourrir avec de l’eau à très basse pression pour qu’elle se répartisse le long de tous les tuyaux depuis lesquels elle sort. De cette façon, l’eau pénètre lentement et en profondeur dans le sol, sans dégrader la structure.

Il est possible d’ajouter les fertilisants à l’eau d’arrosage et d’effectuer les deux opérations à la fois. Pour cela, il faut utiliser des engrais solubles comme Fertiberia Jardin « Potager et jardin », car s’ils ne sont pas solubles, les parties insolubles risquent d’obstruer les orifices.

 

Fertiberia, une référence en production d’hydrogène vert et d’ammoniac à faible teneur en carbone , ainsi que de solutions de nutrition végétale à haute valeur ajoutée et environnementales pour l’industrie.

Ce que nous faisons

Nous concevons et fabriquons les produits les plus efficaces et les plus durables pour l’agriculture et l’industrie.

Outils

Services pour faciliter le quotidien de nos clients.

ESG

Nos piliers pour garantir des investissements durables, innovants et engagés.

R&D

Recherche, développement et innovation pour une croissance durable et responsable.

Contactez-nous

Retour en haut