Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Réduisez l’utilisation du cuivre, sans perdre en efficacité contre l’œil-de-paon

L’œil-de-paon, provoqué par le champignon Fusicladium oleagineum, est la maladie foliaire la plus importante de l’olivier dans des pays comme l’Italie, l’Espagne, les États-Unis, l’Amérique du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Parmi les symptômes les plus graves se trouvent la défoliation de l’arbre, qui l’affaiblit et génère des pertes de récolte d’entre 10 et 20 % selon l’année et l’endroit (Salman, 2017). Les symptômes les plus caractéristiques sont des taches circulaires ou annulaires qui apparaissent principalement sur le faisceau foliaire, de taille variable et de couleur sombre en raison du développement des spores. (López-doncel, 2000, Trapero, 2004). Le pathogène survit pendant les périodes défavorables (temps sec et chaud) sur les feuilles infectées qui restent sur l’arbre.  Les périodes de pluies favorisent la production de nouvelles conidies dans les lésions foliaires, ce qui active la maladie (López-doncel, 2000, Trapero, 2004). La dispersion et l’infection se produisent de la mi-automne à la fin du printemps, avec un maximum de production en hiver.  L’infection se produit entre 8 et 24 ºC, avec une température optimale proche de 15 ºC et en présence d’eau libre (López-doncel, 2000, Trapero, 2004). Aux endroits où les indices de maladie sont élevés à la fin de l’hiver, les applications printanières sont indispensables, car la présence de nouvelles feuilles, particulièrement sensibles, favorise l’installation du champignon. Une fois infectées, ces mêmes feuilles constitueront l’inoculum pour les épidémies du cycle suivant (automne-hiver). Par conséquent, il est recommandé de réaliser des traitements au début de l’automne, à la fin de l’hiver et au printemps (López-doncel, 2000, Trapero, 2004). Le contrôle de la maladie se base sur l’application foliaire de fongicides, plus particulièrement de composés cupriques, ce qui a entraîné d’importants dégâts environnementaux, spécialement concernant l’impact sur les micro-organismes du sol et la santé humaine.  Pour cette raison, les administrations sont en train de limiter le nombre maximal d’applications et la quantité de cuivre à appliquer par campagne, allant jusqu’à 4 kg/ha par an en agriculture écologique (Règlement (UE) 2018/1981). De plus, la Commission européenne a inclus le cuivre parmi les substances à remplacer, bien qu’il n’existe pas de solution efficace sur le marché à l’heure actuelle. L’application de produits avec des formulations qui optimisent l’action de cet élément, mais qui réduisent également les apports de cuivre constitue un besoin urgent.  Chez TRICHODEX, nous avons conçu TRICOPPER. Formulé à base d’heptagluconate de cuivre, avec seulement 5,5 % de matière active, mais des taux d’efficacité supérieurs à l’oxychlorure de cuivre à 50 %. Avec TRICOPPER, nous contrôlons l’œil-de-paon à 83,3 % en application préventive et à 49,6 % en application curative, et nous réduisons considérablement les apports de cuivre à la culture.   Moments d’application de TRICOPPER :

Bibliographie 

  • Salman, M. (2017). Biological control of Spilocaea oleagina, the causal agent of olive leaf spot disease, using antagonistic bacteria. Journal of Plant Pathology, 99(3), 741-744.
  • Junta de andalucía
  • López-doncel, l.m.; Viruega, j.r.; Trapero, A. 2000. Respuesta del olivo a la inoculación con Spilocaea oleagina, agente del Repilo. Bol. San. Vegetal-Plagas 26: 349-363
  • TRAPERO, A.; BLANCO, M.A. 2004. Enfermedades. En: El cultivo del olivo. Barranco, D.; FernándezEscobar, R.; Rallo, L., eds. Junta de Andalucía y Mundi-Prensa, pp. 557-614.

Continuer à lire

Salen al mercado las primeras LAY’S y Ruffles cultivadas con los fertilizantes bajos en carbono de fertiberia
Imagen principal para el post "Microbioma: Heroes Invisible que Revolucionan la Agricultura Moderna" mostrando la frase "Biotech for live" con para celebrar el Día Internacional del Microbioma (microbiome)
Fertiberia: Actualidad, Noticias. Imagen para "Fertiberia y Orica completan la primera voladura con Nitrato Amónico Técnico bajo en carbono en España" mostrando el producto en el terreno de la voladura

Fertiberia, une référence en production d’hydrogène vert et d’ammoniac à faible teneur en carbone , ainsi que de solutions de nutrition végétale à haute valeur ajoutée et environnementales pour l’industrie.

Ce que nous faisons

Nous concevons et fabriquons les produits les plus efficaces et les plus durables pour l’agriculture et l’industrie.

Outils

Services pour faciliter le quotidien de nos clients.

ESG

Nos piliers pour garantir des investissements durables, innovants et engagés.

R&D

Recherche, développement et innovation pour une croissance durable et responsable.

Contactez-nous

Retour en haut